Du 25 novembre au 10 décembre 2018

ORANGEZ LE MONDE

#EcoutezMoiAussi

Pourquoi cette campagne ?

Le 25 novembre est la Journée internationale de lutte contre la violence à l’égard des femmes et le 10 décembre est la Journée des droits humains. Situés entre ces 2 journées emblématiques, les 16 jours d’activisme contre la violence faite aux femmes et aux filles constituent un moment de rassemblement  des différents acteurs afin de sensibiliser le public au besoin urgent de mettre fin à la violence à l’égard des femmes et des filles par le biais d’événements, de rassemblements et de campagnes dans le monde entier. La couleur officielle de cette campagne est la couleur orange, une couleur radieuse et optimiste pour un monde sans violence.

Bureau régional Tanger—Tétouan—Al Hoceima du programme Moucharaka Mouwatina: 3 événements phares

Café 13.103

De quoi s’agit-il ?

Sous le thème : “ Brisons le silence contre la violence… Brisons le silence contre le harcèlement “ le Café 103.13 est un événement organisé par la coordination régionale de lutte contre la violence à l’égard des femmes, composée de plusieurs associations qui défendent les droits des femmes et d’autres associations de jeunes et d’art.

Pourquoi ?

Faire connaitre et vulgariser au maximum au grand public, le texte de la nouvelle loi 103.13 contre les violences faites aux femmes. Ceci a été assuré par des avocates appartenant au milieu associatif.

Quand et où ?

Le 25 novembre 2018 à la  corniche de la ville de M’diq.

Qui?
  • 11 Associations ont participé à cet événement.
  • Environ 30 membres de différentes d’associations ont été mobilisés pour la réussite de cet événement
  • Plus de 100 personnes ont été sensibilisées aux différentes formes de violences à l’égard des femmes, à la nouvelle loi 103.13 ainsi qu’aux mesures à prendre en cas de violence ou de harcèlement.
Faisons appel à l’art

“L’art, c’est le plus court chemin de l’homme à l’homme.” André Malraux

Tant de raisons pour faire appel à l’art dans un événement pareil afin de faire passer des messages de paix et de tolérance. De la bonne musique et de la danse vive et moderne ont été au rendez vous avec les deux groupes BlackEmption et KPop Jayu Team.

Vidéos  : Revivez les moments forts du café 103.13 en vidéos sur la page facebook : Orange Days الأيام البرتقالية – أنهوا العنف ضد المرأة

Ateliers de sensibilisation

De quoi s’agit-il ?

Se sont des ateliers participatifs avec des élèves d’établissements scolaires sur la « violence sexiste » et des campagnes de sensibilisation sur les formes de violence à l’égard des femmes assurées par des étudiants accompagnés de superviseurs.

Pourquoi ?
  • Expliquer aux élèves les concepts relatifs au genre et aux stéréotypes basés sur le genre.
  • Leur présenter les différentes formes de violence à l’égard des femmes et les solutions pour y faire (autonomisation économique, éducation basée sur le genre, législation, etc.)
Quand et où ?

Du 30 novembre au 7 décembre, au niveau de 4 établissements scolaires à Tétouan, Martil et M’diq.

Qui?

5 associations ont assuré  ces ateliers de sensibilisation avec l’appui de 6 enseignants au profit de 148 élèves issus des 4 établissements.

Dialogue intergénérationnel

De quoi s’agit-il ?

Dans le cadre des 16 journées d’activisme contre les violences faites aux femmes et aux filles, le bureau régional Tan-ger—Tétouan—Al Hoceima du programme Moucharaka Mouwatina a organisé, un atelier intergénérationnel participatif destiné aux jeunes.

Pourquoi ?

L’atelier ayant pour sujet « Stéréotypes liés aux différentes facettes de la violence à l’égard des femmes » visait principale-ment à analyser les clichés intentionnels et involontaires de la violence faite aux femmes, à travers la perception des diffé-rentes génération afin de capitaliser sur les acquis et d’approfondir le débat.

Quand et où ?

Le 8 décembre 2018 au bureau régional Tanger—Tetouan—Al Hoceima du programme Moucharaka Mouwatina.

Qui?

Le Conseil Communal des Jeunes, les dynamiques de jeunes (formelles et informelles), les militants/es pour les droits de l’homme et les droits des personnes en situation de handicap et les leaders du mouvement féministe dans la province de Tétouan.