Un ftour-jeu autour des stéréotypes de genre sera organisé par Quartiers du Monde le vendredi 10 mai à l’Espace Art et Découvertes de Rabat, marquant le début d’une formation qui se prolonge jusqu’au 12 mai au profit de 20 personnes parmi le réseau LDDF-INJAD contre la violence basée sur le genre. Cette formation est organisée dans le cadre du projet « Nt3elmo w n3ewlo 3la rasna », cofinancé par l’Union européenne dans le programme d’appui à la société civile Moucharaka Mouwatina, dont l’objectif est d’améliorer les conditions de vie et l’autonomisation socio-économique des femmes, en particulier des femmes victimes de violence dans les régions du grand Casablanca-Settat et de Tanger Tétouan-Al Hoceima.

Cette formation s’articule autour de deux axes : « Masculinités » et GAR (Gestion Axée sur les Résultats), et vise différents objectifs. D’une part, sensibiliser les participant.e.s sur l’importance de travailler avec l’entourage des femmes et en particulier avec les hommes, et d’autre part, leur apprendre à planifier et accompagner les femmes victimes de violences à partir des résultats attendus, ainsi qu’à élaborer des indicateurs de genre.

Le processus de formations, dans sa globalité, vise à renforcer les compétences des équipes techniques des sections du réseau LDDF-INJAD contre la violence basée sur le genre, en charge du suivi des associations bénéficiant des subventions dans le cadre du projet, qu’il s’agisse des compétences techniques, ou thématiques. Cela permet aux associations bénéficiaires et aux femmes victimes de violence, à terme, de compter sur un accompagnement de meilleure qualité.

A l’occasion de cette formation, qui se tient pendant la période du Ramadan, un ftour-jeu autour des stéréotypes de genre sera organisé le vendredi 10 mai à 19 heures. Il réunira des facilitatrices du projet « Nt3elmo w n3welo 3la rasna », des partenaires de Quartiers du Monde, et des acteurs institutionnels et associatifs du Maroc. Cette soirée sera centrée autour du jeu de cartes « Nla3bouha Mousawat », qui dévoile les femmes ayant façonné l’Histoire du Maroc, pourtant invisibles des livres scolaires. Après avoir testé le jeu, les participant.e.s seront invité.e.s à réfléchir collectivement pour produire des cartes avec des personnages de femmes et d’hommes qui ont contribué et contribuent au changement de la situation des femmes au Maroc, la lutte contre les stéréotypes, la conquête des droits des femmes, la construction de masculinités non hégémoniques et l’égalité femmes/hommes.

Les inscriptions au ftour-jeu sont désormais closes, au vu de la capacité d’accueil de l’Espace Art et Découvertes.

A PROPOS DU PROJET « NT3LMO W N3WLO ALA RASNA » :

Le projet « Renforcement des capacités des organisations de la société civile locale pour un accompagnement global des femmes victimes de violence » a pour objectif d’améliorer les conditions de vie et l’autonomisation socio-économique des femmes, en particulier celles victimes de violence dans les régions du grand Casablanca-Settat et de Tanger Tétouan-Al-Hoceima. Il se développe autour de trois axes : un modèle d’accompagnement à l’autonomisation socio-économique des femmes, la mise en place d’actions de renforcement du pouvoir d’agir des femmes, et enfin la création de deux plateformes régionales d’organisation de la société civile.