Programme d’appui à la société civile au Maroc


Moucharaka Mouwatina

Licenciée en droit privé et diplômée de la clinique juridique pour les  femmes victimes de violences, pour la jeune, Fatima Hassoun, de 29 ans, le volontariat est un renouvellement de l’âme.

 

Son histoire avec le bénévolat et le travail associatif  a commencé au Lycée, précisément  en 2009, par la création d’un Club en soutien à la cause palestinienne et d’un Club des femmes et des enfants dans son lycée Allal El Fassi à Tanger. La passion pour le bénévolat a accompagné Fatima jusqu’à la Faculté de Droit, Université Abdelmalek Essaâdi de Tanger. En organisant des expositions et des caravanes, cette passion s’est ensuite développée en un travail de terrain en tant que bénévole auprès de nombreuses associations.

 

Il y a cinq ans, Fatima a pris la décision de s’inscrire officiellement à la Fondation de Tanger pour la jeunesse et la démocratie, une expérience qui lui a appris les bases du travail associatif, notamment à travers la participation à des ateliers d’encadrement, des formations et des séminaires. Ces expériences lui ont permis de devenir un membre du bureau central de la Fondation et députée de la succursale dans la province de Beni Makkada.

En parallèle avec son travail au sein de cette institution, la passion de Fatima pour le bénévolat l’avait également poussée vers des initiatives saisonnières, pour le mois de Ramadan, l’achat du mouton de l’Aïd et la rentrée scolaire. Elle est activement engagée aussi avec les initiatives menées par ses amis, comme l’organisation des caravanes de solidarité médicale et saisonnière, ainsi que  la distribution de vêtements et de nourriture, à Tanger et dans d’autres villes. Au fil du temps, ces initiatives sont devenues pour elle des défis de mobilisation. Ces idées se sont développées en concepts que Fatima partage à travers les réseaux sociaux pour rechercher et impliquer de nouveaux partenaires. 

 

Au delà des initiatives locales, Fatima a pu travailler avec des organismes internationaux dans des projets internationaux. Elle a travaillé en tant qu’organisatrice au CIDEAL Maroc pour défendre les droits de la femme, a participé à l’équipe Rainbow Warrior, port de Tanger lors de la tournée «Le soleil nous unit », à l’initiative de  la paix Greenpeace en 2016 et à l’initiative  » Protégeons nos océans » sur la plage Tanger en 2019.

 

En 2020, Fatima et 40 autres jeunes femmes et hommes de Tanger ont été choisi dans le cadre du projet  “Les Leaders du changement”  par le Centre Ibn Battouta d’études et de recherche sur le développement local dans le cadre du programme Moucharaka Mouwatina, financé par l’Union européenne.

 

Actuellement bénévole à Strasbourg (France) avec l’Association AMSED dans le cadre du programme ERASMUS+, pour Fatima cette nouvelle expérience est une opportunité enrichissante pour son parcours de bénévole, une ouverture sur de nouvelles cultures et diverses activités .

 

”Je vais essayer de transmettre et de mettre en oeuvre tout ce que j’ai appris dès mon retour..pour moi le bénévolat est un devoir humain, une obligation morale et un devoir envers mon pays. «