Dans le cadre des mesures préventives contre le COVID-19, et afin d’assurer la continuité du renforcement de capacités de ses associations partenaires, le bureau régional de Tétouan de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima du programme MOUCHARAKA MOUWATINA a organisé  le 03 et 04 septembre, une formation à distance sur “les technique du plaidoyer”.

 

Cette formation a réuni 27 actrices et acteurs associatifs, dont 17 étaient des femmes. La formation avait comme objectif de renforcer la capacité de plaidoyer des associations partenaires de la région, à travers l’acquisition  des connaissances sur la méthodologie et les techniques de plaidoyer : Approches, planification et mise en œuvre d’une stratégie de plaidoyer et d’approfondir les informations autour de nouveaux mécanismes, stratégies et formes de participation citoyenne à mettre en œuvre.

 

La première session de cette formation a été imaginée sous forme de « Panorama général du plaidoyer », une opportunité pour les participantEs d’aborder en détail les questions et les définitions du plaidoyer, dans le but de faire émerger collectivement une définition qui soit reconnue et acceptée.

 

La deuxième session consacrée à l’élaboration d’une stratégie de plaidoyer » en abordant en détail les différentes étapes d’élaboration d’une stratégie de plaidoyer. Cette session avait pour objectif de donner un cadre méthodologique aux participants pour les guider dans cette étape incontournable du cycle du plaidoyer, en les aidant à poser et répondre aux « bonnes questions ».

 

« Mettre en œuvre sa stratégie » a été la troisième session de cette rencontre, et qui était  consacré aux aspects pratiques, de la définition d’un plan d’action à l’utilisation et l’articulation des différents outils et des activités de plaidoyer dans le but de faire réfléchir concrètement les participant-es à la mise en œuvre de leur plaidoyer en leur proposant un travail sur une étude de cas, et un travail précis sur les outils de plaidoyer.

 

Après avoir donner la paroles aux participant(E)s pour effectuer une brève évaluation orale pour clôturer cette rencontre, Mme. Bouchra EL ZEMMOURI, représentante de l’Association TAWAZA à Martil a dit : «Parmi les choses importantes que j’ai appris au cours de cette formation et qu’il faut prendre en considération avant de présenter un plaidoyer; Il faut  croire à la quête en premier, avoir la capacité à persuader, mobiliser, planifier et présenter un plan, ainsi l’importance de bien choisir le timing pour soumettre cette pétition».